Sportifs vs sportives

En cette période de Jeux Olympiques (et prochainement Paralympiques) à Rio, j’ai envie d’aborder un sujet qui est le quotidien de nombreuses sportives : leur comparaison systématique avec les sportifs qui pratiquent le même sport qu’elles, comme si leur nom n’était pas suffisant.

Combien de fois ai-je lu ou entendu « Céline Dumerc, la Tony Parker au féminin » ? Encore récemment, il m’est arrivé de lire un article sur une pilote japonaise qui « pilote comme un homme » ou entendre des « elle joue comme un homme ». Verónica Boquete[1], footballeuse espagnole, se plaignait elle aussi de ces systématiques comparaisons et des questions : « A quel joueur ressemblez-vous ? » et avait même répondu agacée à des journalistes que, pendant le mondial 2015, personne n’allait voir jouer Xavi ou Iniesta ! Non, l’équipe d’Espagne féminine a des joueuses qui ont toutes un nom et une personnalité, et n’ont pas besoin d’être comparées aux grands noms du football masculin. Si, au premier abord, ces commentaires paraissent et/ou se veulent élogieux, il n’en est rien car ils infériorisent ces sportives. La raison est simple : si on inverse les rôles, beaucoup trouveront cela « choquant » ou « bizarre ». Il est en effet très difficile d’envisager la situation contraire, où un homme serait comparé à une femme pour les mêmes performances. Personne n’oserait imaginer que l’on demande à Antoine Griezmann, à quelle joueuse de l’équipe de France féminine il ressemble ! Ou intituler un article « Tony Parker, le Céline Dumerc au masculin ». Difficile aussi d’entendre dire, par exemple, d’un joueur de tennis qu’il joue comme une femme. A l’inverse, le « il joue comme une femme » serait très mal pris et n’apparaîtrait pas comme un éloge mais plutôt comme une critique, une honte même pour certains. Et cela apparaît dès le plus jeune âge où les garçons ne doivent surtout pas (ô malheur!) adopter une attitude dite  « féminine » ou être comparés à une fille car cela s’apparente à une insulte. Au contraire, si une fille est douée en sport et arrive à égaler ou même surpasser le niveau d’un garçon, celle-ci va imposer du respect.

Dumerc, Parker au féminin

Fierté d’être comparée à un homme en tant que femme et honte d’être comparé à une femme pour un homme. Il n’y aurait pas comme un problème ? Pourquoi une femme devrait-elle se sentir fière d’être comparée à un homme et pas l’inverse ? De nombreuses sportives n’ont rien à envier à leurs homologues masculins. Elles ont autant, et parfois plus, de talent ou de titres à leur actif que certains. De plus, les différences de taille, de poids ou de masse musculaire font que pour un même sport, on ne peut pas comparer la discipline féminine à la masculine. Au basket masculin, les basketteurs usent beaucoup de dunks alors que chez les femmes, cela arrive très rarement car elles ne possèdent pas le même physique. Mais cela ne veut pas dire qu’elles sont moins douées qu’eux. Elles jouent différemment et là où il y aura de la force physique d’un côté, il y aura peut-être plus de technique de l’autre, c’est tout.

Chacun et chacune excelle à sa manière dans une discipline sportive et je pense qu’aucune comparaison ne peut être faite. Certaines femmes accompliront de meilleurs exploits quand des hommes en accompliront d’autres. Les sportives n’ont pas besoin d’être comparées à des hommes pour se distinguer. Cette vision qui consiste à construire nos pensées et nos discours autour d’un référent masculin, de manière consciente ou inconsciente, et que l’on nomme l’androcentrisme, est très présente dans notre société et n’aide pas beaucoup les sportives, qui veulent juste de la reconnaissance pour ce qu’elles font et non parce que leur jeu ou leur palmarès nous font penser à un sportif célèbre.

Je vous laisse avec cet excellent dessin de Galou, qui résume parfaitement mes propos en quelques coups de crayons.

Foot femmes Galou

[1]      Internationale espagnole, qui vient de signer pour deux ans au Paris-Saint-Germain.

Publicités

Un commentaire sur “Sportifs vs sportives

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :