À propos

Petite, je n’aimais pas le rose, j’aimais le sport et je détestais les « codes de féminité/masculinité » qui nous imposaient un rôle à tenir. Je voulais être policière mais on me disait « ce n’est pas trop un métier pour les femmes. Tu sais, ce n’est pas compatible avec une vie de famille ». Mais moi je voulais une carrière professionnelle avant une vie de famille. J’avais 9 ans, je travaillais bien à l’école et on préférait me voir institutrice plutôt que policière.

Finalement, après des études de langues, je me suis tournée vers ce qui avait toujours été important pour moi, l’égalité! Pendant 2 ans j’ai donc suivi un master d’égalité de genre à Madrid et j’ai rencontré des hommes et des femmes qui partageaient les mêmes envies, les mêmes luttes que moi. Je ne suis donc ni policière ni institutrice mais je veux m’investir pour lutter contre les stéréotypes et les inégalités femmes-hommes. Et enfin, j’ai pu mettre un nom sur ce qui a toujours été en moi: je suis féministe!

FÉMINISTE! Ce nom qui fait peur à beaucoup de monde, à tel point que certaines femmes refusent d’être associées à ce terme. Mais pourquoi?! Parce qu’à cause de fausses idées reçues, le mot féministe apparaît comme péjoratif. Et pourtant, être féministe c’est simplement vouloir l’égalité entre les femmes et les hommes, vouloir les mêmes droits, les mêmes opportunités, les mêmes reconnaissances. Dans le monde entier, nous avons besoin du féminisme. Partout, des jeunes filles sont mariées de force, des femmes sont harcelées, violées, torturées et tuées. Les femmes gagnent moins que les hommes, elles occupent moins de postes à responsabilités, leurs exploits sportifs sont moins mis en avant et la liste est encore longue!

Pendant des siècles les femmes ont souffert de nombreuses discriminations qui continuent d’imprégner nos attitudes et comportements au sein de notre société. Tous les jours nous assistons à des déferlantes de sexisme dans les médias, les pubs, de la part de personnalités ou autres. Beaucoup prennent ces marques de sexisme à la légère, les qualifiant souvent d’humour mal compris mais il s’agit de bien plus. Ces images ou paroles nous envahissent quotidiennement et sont tellement présentes qu’elles apparaissent presque comme « normales » aux yeux de nombreuses personnes (femmes et hommes). Sauf que ces images, attitudes ou encore propos sexistes ne font rien de plus que d’humilier, inférioriser ou encore mépriser les femmes. Les banaliser c’est accepter cette situation et cela n’est pas acceptable.

Donc voilà, Balle de sexisme est né(e) de cette envie d’informer, de réagir et de dénoncer ce sexisme ordinaire et ces discriminations dont souffrent les femmes.

Alors au lieu d’avoir peur du féminisme et de se demander pourquoi des femmes et des hommes sont féministes, demandons-nous plutôt comment pourrait-on ne pas l’être ? 😉

©La p'tite Blan
© La p’tite Blan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :