Sport et idées reçues

Lors du lancement de la campagne HeForShe, Emma Watson, ambassadrice à l’ONU pour promouvoir les droits des femmes dans le monde, a livré un très beau discours. Elle y explique notamment son engagement pour la cause féminine et comment, au fil des années, des attitudes et réflexions l’ont conduite à s’engager à défendre cette cause et à se déclarer ouvertement féministe. Parmi toutes ces raisons, elle mentionne celle-ci:

« J’avais 15 ans, lorsque mes amies ont commencé à quitter les équipes sportives, parce qu’elles ne voulaient pas avoir l’air « trop masculines », trop musclées. »

                      Emma Watson   Image

Il est clair que dans l’esprit de nombreuses adolescentes, être une fille et faire du sport est incompatible. Les raisons à cela? Des idées reçues, des stéréotypes encore et encore… Tout au long de notre enfance, on nous enferme dans des cases en fonction de notre sexe. Et selon la case à laquelle nous appartenons, il y a des comportements à éviter. Dés leur plus jeune âge, les filles intègrent donc le fait que le sport est avant toute chose masculin. Pourquoi? Car tout le monde le dit! Il suffit d’allumer la télé pour s’apercevoir que les chaînes d’actus ou les chaînes sportives ne retransmettent que trop peu de sport féminin et que la représentation qui se fait du sport est dans la majorité des cas masculine! (et notamment dans le cas de sports collectifs). Pareil du côté de l’école. Les filles qui jouent, par exemple, au foot dans la cour de récréation avec les garçons se voient bien souvent affublées du terme de « garçon manqué », sans compter les moqueries (bien souvent de la part des autres filles). Que se passe t-il alors dans la tête de la jeune fille? Elle se met à douter! Si elle joue au foot, elle n’est peut-être pas vraiment une fille puisque c’est ce qu’on lui répète sans arrêt et que même les médias n’aident pas vraiment en terme de visibilité des sportives… Alors oui, pour ne pas qu’on les considère comme « trop masculines » de nombreuses jeunes filles préfèrent abandonner la pratique de leur sport, sans doute pour se consacrer à des loisirs dits « féminins » et approuvés par notre société conservatrice…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :